Togo : vers une usine de transformation du gingembre et du poivre à 22 millions $, d’ici à 2022

Mise à jour le 5 mars 2020

Togo : vers une usine de transformation du gingembre et du poivre à 22 millions $, d’ici à 2022

(Source : https://www.agenceecofin.com/Séna Akoda)


La région des Plateaux, plus précisément Gbadi-Nkougna, à 36 km au nord de Badou, va abriter à l’horizon 2022, une usine de transformation du gingembre et du poivre.


Au bas mot, prévoit-on, ce seront 200 000 T de gingembre brut de diverses variétés qui seront transformées annuellement.

Le projet porté par la société Boss Approche Agricole, en partenariat avec des associés allemands et canadiens devrait mobiliser 13,5 milliards FCFA (environ 22,5 millions $).

Selon les informations rapportées par l’Agence Togolaise de Presse (ATOP), cette unité de transformation va booster les rendements des agriculteurs et créer des emplois dans la région.

Koudjo Bossiadé, directeur général de Boss Approche Agricole, renseigne que la filière gingembre tirée par ce projet, va créer 4 000 emplois agricoles. L’exploitation de ce produit va générer 1000 emplois ouvriers dans la collecte, le stockage, le traitement, la transformation et la commercialisation.

Récemment, le directeur des semences agricoles et plants a procédé à la pose de la première pierre pour la construction de cette usine.


A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur