Appel à propositions pour le financement d’activités de plaidoyer transnational dans le cadre de l’Education

Mise à jour le 20 décembre 2019

Appel à propositions pour le financement d’activités

de plaidoyer transnational dans le cadre de l’Education

Le partenariat mondial pour l’éducation (PME) vient d’annoncer le lancement d’un appel à propositions pour le financement d’activités de plaidoyer transnational dans le cadre de l’Education, son fonds destiné à soutenir les activités de plaidoyer et de responsabilité » sociale des organisations de la société civile.

Cet appel est administré par Oxfam IBIS.

Le programme aide la société civile à être plus active et plus influente dans l’élaboration de politiques éducatives, afin de mieux répondre aux besoins des communautés et des plus marginalisés en particulier. Le fonds est doté d’une enveloppement de financement global de 55,5 millions de dollars. C’est le plus grand fonds au monde destiné à soutenir exclusivement les activités des organisations de la société civile en matière de défense du droit à l’éducation.

Les financements octroyés dans le cadre de cet appel viseront à soutenir les alliances transnationales de la société civile pour mener des activités de plaidoyer innovantes dans plusieurs pays. Le but visé ici est d’influence les cadres politiques à l’échelle mondiale et à réaliser le droit à une éducation équitable et de qualité pour tous. L’appel soutiendra des alliances inclusives qui permettront de faire entendre des voix locales et nationales dans les arènes politiques transnationales et la coordination de l’action citoyenne aux niveaux local et internationale.

Les financements par projet varieront entre 450 000 dollars US et 1.2 million de dollars US pour une durée maximale de 36 mois, à allouer à une alliance composée d’un minimum de trois (3) organisations de la société civile.

Les propositions peuvent être soumises jusqu’au 31 janvier 2020 à travers la plateforme de candidature en ligne. Suivre ce lien : Éducation | Partenariat mondial pour l’éducation.

Les pays éligibles qui vont intéresser un noyau d’acteurs membres de la COING sont : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Comores, République centrafricaine, RDC, République du Congo, Tchad, Côte d’Ivoire, Haïti, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo, Cambodge, Laos, Vietnam.


A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur