Appel à propositions – Mise en place d’un environnement de la recherche et innovation inclusif dans le Bassin du Congo (Cameroun & RDC)

Mise à jour le 31 mai 2021

Contexte
L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en partenariat avec l’Université Kongo en République Démocratique du Congo (RDC), Eden Africa et Ingénieurs Sans Frontières au Cameroun, a reçu une subvention du Fonds ACP pour l’Innovation, une des composantes du Programme de Recherche et d’Innovation de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), un programme mis en œuvre par l’OEACP, avec la contribution financière de l’Union européenne, pour l’exécution du projet de « Déploiement des technologies et innovations environnementales pour le développement durable et la réduction de la pauvreté » au Cameroun et en RDC (ci-après dénommé « PDTIE »).
L’objectif général de ce projet est de contribuer à créer un environnement de la recherche et innovation (R&I) inclusif en RDC et au Cameroun et favorable au développement durable (DD). 
L’objectif spécifique est d’améliorer la R&I appliquée en RDC et au Cameroun afin de favoriser le développement et l’application accrue de technologies respectueuses de l’environnement naturel par les acteurs du changement.
Il est vivement conseillé de télécharger et consulter les lignes directrices de l’appel à propositions dans son intégralité (Document Lignes Directrices) avant de déposer sa proposition de projet.

Objectifs

Le présent appel à propositions a pour but de sélectionner des projets tiers qui, à travers leurs actions, permettront de créer un environnement favorable et inclusif pour la R&I au Cameroun et en RDC afin de favoriser le DD et la réduction de la pauvreté.
Un soutien financier aux tiers (SFT) d’une enveloppe globale de 2,73 millions d’euros (€) sera redistribué par le PDTIE sous forme de subventions au Cameroun et en RDC en différents lots spécifiques. Le dispositif sera complété par des mesures d’accompagnement technique des bénéficiaires retenus.
15 organisations à but non lucratif éligibles – opérant comme des entités tiers – se verront allouer des subventions d’un montant allant de 150 000 à 400 000 € pour mettre en œuvre chacune un projet d’une durée de 6 à 24 mois et contribuant à la réalisation de l’une des quatre (4) activités suivantes du PDTIE : 
Activité 1 : La mise en place et l’équipement de 2 Fab Labs « Laboratoires de Fabrication » de technologies environnementales permettant de mettre à la disposition des innovateurs des équipements, notamment des outils de création assistée par ordinateur, pour soutenir l’innovation environnementale par la conception et le développement de prototypes. Ces Fab Labs offrent également un cadre propice pour générer des savoir-faire dans le domaine des technologies, créer des écosystèmes de la recherche et de l’innovation et faciliter les conditions de transfert de technologie.
Activité 2 : La réalisation de 6 études nationales (3 par pays concerné) : 
– Deux (2) études sur l’état et l’utilisation des savoirs locaux et autochtones en matière de DD
– Deux (2) études sur les besoins/capacités/contraintes du secteur privé dans le DD en lien avec le marché de l’emploi
– Deux (2) études sur les capacités financières des acteurs du changement ciblés et leur adéquation avec les solutions/techniques sélectionnées
Activité 3 : La production et la diffusion de messages issus de la R&I appliquée en matière de DD associant 3 OSC ou 3 médias (en RDC et au Cameroun) et permettant aux plus vulnérables de s’impliquer dans les processus de développement tout en améliorant leurs conditions de vie par l’accès aux solutions développées.
Activité 4 : Le déploiement d’au moins 120 innovations favorisant le DD dans des secteurs stratégiques, prioritaires et à forte valeur ajoutée, tels que les agro-industries, la biotechnologie, les énergies renouvelables, l’adaptation aux changements climatiques, les technologies numériques, l’accès à l’eau potable, la santé, les constructions écologiques, etc.
Soumission 
L’appel à propositions est réparti en quatre (4) activités, elles-mêmes subdivisés en neuf (9) lots. La proposition ne pourra porter que sur un des neuf lots.
Pour soumettre une proposition, inscrivez-vous sur cette plateforme. Le narratif de votre proposition sera à compléter directement en ligne. En cas de difficultés, nous vous invitons à consulter la Foire aux questions. 
L’ensemble des éléments constitutifs du dossier de soumissions est transmis uniquement et directement en ligne sur cette plateforme de candidature sécurisée, transparente et équitable.
La soumission se fait en deux phases :
– Phase 1 : L’inscription avec la soumission des documents d’éligibilité de l’entité tiers à soumettre avant le 30 août 2021
– Phase 2 : La soumission de la proposition complète avant le 20 septembre 2021
Pour information, des modèles de dossiers de soumission sont à votre disposition, afin que vous puissiez préparer votre candidature, ainsi que des modèles de document complémentaires à fournir : une matrice de résultat et un calendrier des activités à utiliser pour le suivi du projet, un budget, et une déclaration certifiant que le bénéficiaire ne se trouve dans aucune situation d’exclusion mentionnée.
Phase 1 : Modèle de Formulaire d’inscription
Phase 2 : Modèle de proposition complète Activité 1 – Équipement et mise en place de Fab Labs
Phase 2 : Modèle de proposition complète Activité 2 – Réalisation des études nationales
Phase 2 : Modèle de proposition complète Activité 3 – Production et diffusion de messages issus de la R&I
Phase 2 : Modèle de proposition complète Activité 4 – Financement d’innovations
Seules les entités demandeuses reconnues éligibles pourront procéder à la deuxième phase de la soumission. Elles seront informées dans les 72h après soumission des documents d’éligibilité sur la plateforme. L’IFDD et ses partenaires se réservent en outre le droit de solliciter tous documents ou informations complémentaires qu’ils jugeront pertinents pour une meilleure appréciation des propositions.
Les entités qui soumettront les documents déclarant leur éligibilité avant le 24 juin 2021 et qui répondent aux critères d’éligibilité pourront bénéficier, si elles le souhaitent, d’un accompagnement à la soumission de propositions sous la forme d’un atelier national d’accompagnement qui aura lieu : 
– Les 6 et 7 juillet 2021 à Kinshasa, RDC
– Les 6 et 7 juillet 2021 à Yaoundé, Cameroun

A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur