La CPCCAF présente au Forum économique de la Francophonie d’Erevan, pour souligner le rôle des réseaux d’affaires et des communautés d’entreprises francophones

Mise à jour le 10 octobre 2018

La CPCCAF présente au Forum économique de la Francophonie d’Erevan

pour souligner le rôle des réseaux d’affaires et des communautés d’entreprises francophones

Le Forum économique de l’OIF est organisé en marge du 17ème Sommet de la Francophonie.


A Erevan, la CPCCAF a évoqué plus particulièrement la Francophonie des affaires :

 

La Francophonie, c’est en effet une langue-monde / un langage commun entre professionnels, qui constitue un levier pour le développement des échanges dans un ensemble réparti sur 5 continents, soit :

  • Une intelligence, un état d’esprit partagé qui facilite la mobilité entre les pays, la synergie (par exemple, sur les normes OHADA) et la rationalisation des coûts entre les projets des personnes et des entreprises, malgré les différences,
  • Un impact positif du développement de l’entrepreneuriat sur les économies émergentes, avec la création de PME qui contribuent à l’inclusion des femmes et des jeunes dans l’économie, et permettent à terme la constitution d’une classe moyenne conduisant à la croissance endogène.

La Francophonie économique aujourd’hui, c’est tout d’abord l’action des réseaux et des communautés d’entrepreneurs francophones :

L’action des réseaux, c’est en effet ce qui incarne concrètement, sur le terrain, la francophonie économique :

  • Les réseaux de coopération, comme la CPCCAF, ou son partenaire l’AIRF, qui donnent corps à la stimulation économique au niveau micro, en permettant le libérer le potentiel local pour le conduire dans un cercle vertueux de croissance.

Exemple : Baromètre annuel CPCCAF qui donne la parole aux PME africaines et contribue à la dynamique de progrès (ITC)

  • La CPCCAF : actions menées pour le renforcement des capacités des corps intermédiaires existants (maillage chambres consulaires) qui soutiennent le développement du secteur privé local et accompagnement les entreprises.

Exemples : Compagnonnage consulaire (AFD) ; Programme ARCHIPELAGO (Commission européenne – EUTF) ; Projet POTAMOS (…?) pour le partage « intelligent » de l’information économique.

Aussi, le rôle des communautés d’entrepreneurs est le complément nécessaire de l’action des réseaux de coopération institutionnels :

  • Une synergie assurée entre deux types d’acteurs complémentaires, comme par exemple entre la CPCCAF et le réseau AFRICALINK, son partenaire
  • Une approche directe entre entrepreneurs, animés par un même état d’esprit (développement du courant d’affaires) et également une même éthique (valeurs partagées autour de la francophonie)
  • Des actions impactant individuellement les entrepreneurs francophones :

-Participation à des rencontres d’affaires,

Exemple : Printemps de la francophonie économique à Abidjan

-Accès aux financements

Exemple : constitution d’un fonds pour les entreprises francophones

 

On rappellera l’objectif du Forum économique de la Francophonie :

Dans le cadre du 15ème Sommet de la Francophonie, tenu à Dakar en 2014, les participants ont manifesté leur volonté de développer davantage la dimension économique francophone en adoptant la Stratégie économique pour la Francophonie. Cette stratégie vise à “renforcer l’espace économique francophone afin derépondre aux enjeux de l’ordre économique, social, énergétique et environnemental aussi bien queles dés équilibres mondiaux dans les systèmes économique et financier”.

La Francophonie reconnaît le rôle essentiel du secteur privé pour atteindre ces objectifs.En vue de développer davantage la dimension économique du Sommet et de renforcer le développement durable et la coopération économique entre ses pays membres, le Forum économique vise à:

  • Concevoir un cadre pour le forum annuel de la Francophonie
  • Développer des perspectives communes de la coopération économique basée sur la Stratégie économique pour la Francophonie
  • Créer des conditions d’échanges, de coopération et d’investissements mutuellement bénéfiques
  • Etablir et développer des réseaux institutionnels et professionnels entre les entrepreneurs, les gouvernements francophones et les organisations internationales
  • Créer un réseau des ministres des hautes technologies entre les pays membres
  • Envisager la création d’un centre de recherche régional des pays francophones dans le domaine des hautes technologies, qui sera basé en Arménie

Au programme trois sessions thématiques

1. 4ème Révolution industrielle et l’avenir du travail

  • Internet des objets dans l’industrie : défis et solutions
  • Evolution de l’industrie automobile : véhicules autonomes
  • Blockchain : business et innovation
  • Le rôle de l’éducation informelle dans la transformation globale de la main-d’œuvre industrielle

2.Développement durable : des économies traditionnelles aux économies modernes

  • Modernisation des secteurs traditionnels de l’économie : vers une agriculture intelligente
  • Développement des infrastructures pour stimuler les économies
  • Energies durables en tant que facteur clé du développement endogène
  • Changements de paradigme du financement dans le secteur privé

3.Perspectives et enjeux des relations commerciales internationales

  • Le rôle de la Francophonie dans le développement économique régional et global
  • Business to Business : renforcement de la croissance économique et de la compétitivité à travers les échanges commerciaux
  • Promotion des investissements et des exportations : cas concrets de succès sur des marchés ciblés
  • Le rôle des zones de libre-échange dans le renforcement de la croissance économique

 

Enfin, pour mémoire :

  • Afrique et Francophonie : En 2050, on évoque 750 millions de locuteurs francophones (230 millions en 2010), dont 80% seront en Afrique.

Mettre l’accent sur l’éducation et la formation…

  • « Africa is now» ? Disons plutôt que c’est toujours le moment de l’Afrique qui sera le « nouveau royaume de l’innovation » (LAB).

Rôle moteur des entrepreneurs (Agri-Tech ; Fin-Tech…)

 

A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur