La CCI et la CM du Burkina-Faso accueillent à Ouagadougou une mission de supervision du projet Archipelago_mangue porté par la CMA de Auvergne-Rhône-Alpes

Mise à jour le 12 octobre 2021

La CCI et la CM du Burkina-Faso accueillent à Ouagadougou une mission de supervision du projet Archipelago_mangue porté par la CMA de Auvergne-Rhône-Alpes

Une délégation de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) Auvergne Rhône Alpes Lyon, conduite par Monsieur Alain AUDOUARD, Président de l’Institution, a effectué au Burkina Faso une mission de supervision de la mise en œuvre du projet Archipelago mangue Burkina Faso.

Officiellement lancé le 16 juillet 2020, le projet ARCHIPELAGO-MANGUE est le fruit de la coopération entre l’Union européenne et le Burkina Faso dans le cadre du Fonds fiduciaire d’urgence (EUTF). Il est mis en œuvre au profit des jeunes et des femmes des régions du Centre, des Hauts-Bassins et des Cascades. Il s’agit d’un tremplin pour le renforcement de la coopération décentralisée.

Quinze (15) mois après le démarrage du projet, d’importants résultats ont été obtenus par les différents acteurs, parmi lesquels :

  • Animation de trois (03) sessions de sensibilisation au profit de 560 personnes (dont 99 hommes et 461 femmes), de 45 migrants de retour et de 69 représentants d’entreprises en activités dans la chaine de valeur de la mangue ;
  • Réalisation d’une étude d’identification des métiers de la filière mangue et des potentialités dont regorge la filière à même d’améliorer l’employabilité des jeunes et des femmes dans ladite filière ;
  • Réalisation d’un audit des centres de formation qui a permis d’analyser les capacités opérationnelles et techniques des centres de formation professionnelle présentes dans les zones d’intervention du projet;
  • Organisation de seize (16) sessions de formation sur l’esprit, la création et le management d’entreprise au profit de 321 personnes dans les trois (03) zones d’intervention du projet.

Les principaux acteurs et partenaires du projet sont la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) du Rhône identifiée comme Chef de file, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina Faso, l’Organisation Internationale pour la Migration, la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso et les associations et groupements professionnels d’acteurs de la filière mangue.

Le programme européen ARCHIPELAGO est porté par la CPCCAF, avec EUROCHAMBRES et SEQUA

La mission de supervision du projet Archipelago conduite par Monsieur Alain AUDOUARD, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) Auvergne Rhône Alpes Lyon, a été notamment reçue par Monsieur Jean Célestin KOUSSOUBE, Président du Conseil Régional des Hauts- Bassins qui a indiqué :
« Acteur clé engagé dans la mise en œuvre du projet Archipelago, je réitère la gratitude du Conseil Régional des Hauts- Bassins à la CMA Auvergne Rhône Alpes Lyon pour ce partenariat dynamique en faveur de la coopération économique décentralisée ».

Une session d’échanges avec les acteurs de la filière mangue (producteurs, transformateurs, exportateurs) et les organisations professionnelles de la grappe mangue de la région des Hauts- Bassins s’est par ailleurs tenue à la Délégation Consulaire Régionale de la Chambre de Commerce et d’Industrie à Bobo- Dioulasso. Les échanges ont porté, pour l’essentiel, sur les possibilités de transformation de la mangue en produits dérivés autres que le jus, la confiture et la mangue séchée.Plusieurs idées innovantes ont été ainsi partagées et débattues sur la transformation de la mangue en produits dérivés, tels que le sirop de mangue, les aliments à bétail, le vinaigre de mangue, le beurre produit à partir du noyau de la mangue, etc.

Dans la Région des Cascades, 3ème Région bénéficiaire du projet : la mission de supervision du projet Archipelago s’est rendue à Banfora, chef-lieu de la Région des Cascades. Elle y a tenu une séance de travail avec le Conseil Régional représenté par Monsieur Zanguan COULIBALY, Vice- Président. Une revue de la mise en œuvre du projet dans cette région a alors été faite avec les différents acteurs qui se satisfont des sessions de formation et de sensibilisation initiées au profit des jeunes, des femmes et des migrants de retour : La première session animée par l’équipe projet du Burkina Faso (Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, Chambre des Métiers de l’Artisanat et l’Organisation Internationale pour les Migrations), tenue en décembre 2020, a concerné plus d’une cinquantaine de personnes. En juillet 2021, une seconde session dédiée à la formation en entreprenariat et à l’élaboration de plan d’affaires, a été animée par la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, partenaire dans la mise en œuvre du projet. Elle a concerné une soixantaine de jeunes non scolarisés ou déscolarisés, de jeunes diplômés et de migrants de retour, âgés de 18 à 35 ans.

A l’issue de la séance de travail avec le Conseil régional, la délégation a effectué des visites d’entreprises au sein de « Sanlé Séchage Export » et de l’Établissement Louis- Querbes de Banfora (ÉLOQ). Soucieuse d’offrir plus d’opportunités et des facilités de financement aux bénéficiaires du projet, la délégation a achevé son séjour par de fructueux échanges avec le Directeur régional de l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME) et la Présidente de la plateforme de prêt d’honneur « Initiative Bobo-Dioulasso ». Des perspectives de coopération ont été discutées par les deux parties qui entendent mûrir les idées en vue de la signature prochaine de de partenariats au profit d’une certaine frange des acteurs de la filière mangue.

La mission de supervision du projet Archipelago mangue Burkina Faso a permis à la délégation de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) Auvergne Rhône Alpes Lyon de visiter les trois zones d’intervention du projet à savoir les Régions du Centre, des Hauts- Bassins et des Cascades.

« Nous avons trouvé sur le terrain des acteurs fortement engagés dans la mise en œuvre du projet. Un impressionnant travail a été abattu par la CCI du Burkina Faso et l’ensemble des structures partenaires. Nous repartons donc satisfaits, convaincus que les opportunités qu’offre la filière mangue profiteront aux jeunes, aux femmes et aux migrants de retour », s’est exprimé Alain AUDOUARD, Président de la CMA du Rhône et chef de la mission de supervision.

Au cours d’un dernier déjeuner le Directeur Général, Issaka KARGOUGOU, au nom du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, a réitéré la gratitude de l’Institution consulaire à l’Union Européenne, principal bailleur de fonds du projet Archipelago. Il a également salué la qualité de la coopération avec la CMA du Rhône et remercié son Président, Alain AUDOUARD, pour sa détermination dans le suivi des performances du projet.

#archipelago_mangue, une opportunité au-delà de la saveur 

#ARCHIPELAGOPROGRAMME #EUTF #AfricaTrustFunda

A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur