Forum économique francophone de Djerba : l’Organisation internationale de la francophonie a organisé un atelier préparatoire lors des Rencontres francophones

Mise à jour le 30 août 2021

Forum économique francophone de Djerba :

l’Organisation internationale de la francophonie a organisé

un atelier préparatoire lors des Rencontres francophones

Dans le cadre du 18ème Sommet de la Francophonie prévu à Djerba (Tunisie) les 21 et 22 novembre 2021, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) compte organiser, en lien avec les autorités tunisiennes, un Forum économique francophone qui associera les principaux acteurs de la francophonie économique, comme la CPCCAF, et également les partenaires et entreprises francophones qui sont appelés à participer aux travaux et rencontres qui sont prévus.

Depuis le Sommet de la francophonie organisé à Dakar en 2014, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) entend intervenir également dans le domaine économique. la Secrétaire générale de la francophonie, Louise Mushikiwago, a ainsi décidé de la mise en oeuvre d’actions d’envergure ayant pour objet de développer le courant d’affaires entre entreprises d’un espace économique francophone qui représente aujourd’hui 16% du PIB mondial pour 800 millions d’habitants.

L’organisation de missions économiques et commerciales francophones de l’OIF sont ainsi prévues en 2022, bientôt en Asie du sud-est (Vietnam, cambodge), prochainement en Afrique centrale (Rwanda, Gabon). Avant cela,  un Forum économique francophone doit être organisé en novembre 2021 à Djerba (Tunisie), dans le cadre du 18ème Sommet de la francophonie.

Dans le cadre de ce Forum économique francophone (FEF) de Djerba, l’OIF (Henri MONCEAU, DFEN) s’attachera à valoriser ses différentes actions dans le domaine économique et numérique, outre les missions commerciales qui sont prévues pour développer les échanges entre entreprises, comme : le soutien aux incubateurs et les « pionnières de l’entrepreneuriat francophone »; l’amélioration de l’environnement des affaires avec l’OHADA ; l’appui aux femmes entrepreneures et la formation DECLIC des jeunes aux métiers du numérique. De son côté, l’UTICA (Hichem ELLOUMI, VP de l’UTICA), qui représente le patronat tunisien, s’est engagé mobiliser en Tunisie le monde entrepreneurial, au travers de rendez-vous d’affaires et des sessions thématiques pouvant intéresser les chefs d’entreprises : le numérique et les jeunes, les femmes francophones ; le financement des entreprises francophones ; le renforcement des chaines de valeur industrielle dans l’espace francophone…

Lors de l’atelier organisé par l’OIF dans le cadre des rencontres économiques francophones de Longchamp, les différents intervenants (parmi lesquels : Mariétou COULIBALY, DG de la CCR – UEMOA ; Mabouba DIAGNE, VP de la BID de la CEDEAO…) ont fait part de leurs idées et propositions :

  • En Afrique, il convient d’assurer la diversification de l’offre de produits, tout en développant la complémentarité régionale, en même temps que l’innovation et la compétitivité, grâce à un investissement dans les filières clefs pour la croissance
  • Il convient pour cela de faire travailler les entreprises en réseau, ce qui nécessite tout d’abord de développer les compétences techniques et managériales au sein des PME africaines
  • Il faut aussi mettre l’accent sur la sécurité alimentaire en Afrique, en développant la production agricole sur le continent (moyennant la transformation locale des matières premières et produits agricoles) et également un modèle de développement inclusif (autonomisation économique des femmes, intégration des jeunes)
  • Enfin, il s’agit d’éliminer les barrières tarifaires et non tarifaires entre les pays francophones.

Après le débat, les participants ont pu poursuivre leurs échanges, comme par exemple entre la CPCCAF et le Québec avec : Quebec international (Carl VIEL), la Délégation générale du Québec à Paris (Claire DERONZIER), la Fédération des chambres de commerce du Québec (Charges MILLIARD), la Jeune chambre économique du Québec (Deborah CHERENFANT) et le Cercle des dirigeants d’entreprises franco-québécois (Fahima SADAOUI-RAMOS).

A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur