Femme entrepreneur : Laeticia BALOU , PDG de LB Global Consulting

Mise à jour le 8 septembre 2023

Laeticia BALOU, une entrepreneure africaine au parcours remarquable

Laeticia BALOU est une femme ambitieuse qui a su se faire une place dans le monde de la finance et du conseil, en France comme en Afrique. Née d’un père congolais et d’une mère camerounaise, elle a grandi entre le Cameroun, le Congo et le Sénégal, où elle a effectué la majorité de ses études. Diplômée d’un Master 2 en Banque et Ingénierie Financière de l’Institut Africain de Management (IAM) de Dakar et d’un MBA en Finance de l’INSEEC Paris, elle a acquis plus de 12 ans d’expérience dans le secteur bancaire et les fonds d’investissement, en travaillant notamment pour des grands groupes tels que la Banque des Etats d’Afrique Centrale, la Société Nationale d’Assurance-Crédit , BNP Paribas ou encore AXA France.

Passionnée par l’Afrique et son développement, Laeticia BALOU a fondé en 2017 LB Global-Consulting. Partant du constat que les entreprises du continent possédaient un réel potentiel, elle remarqua néanmoins que ces dernières étaient souvent mal organisées. Cette mauvaise gestion les empêchant de fait d’accéder au financement qu’elles recherchaient.  Ainsi, Laeticia crée son cabinet de conseil , LB Global Consulting, qui fait le lien entre les entreprises et les fonds d’investissement. De plus , son cabinet propose également des prestations dans les domaines de la stratégie, de la finance, des ressources humaines, du marketing ou encore de la communication. Autant d’ éléments fondamentaux à toute création d’entreprises.

“Étudiez votre marché, préparez votre projet et trouvez des opportunités ou des niches qui n’ont pas encore été exploitées.”

Laetitia Balou considère que pour faire évoluer les entreprises africaines, il faut les amener à s’aligner et à respecter les normes internationales, même si cela peut s’avérer coûteux et complexe. De par son expertise, elle distingue le cas de la recherche de financement en s’appuyant sur les entreprises tournées vers l’industrie ou l’agroalimentaire. Les investisseurs vont exiger que leurs produits répondent à des normes internationales telles que ISO 90000 par exemple. Il est essentiel pour elle que les entreprises s’adaptent afin d’obtenir les financements recherchés.

Pour Laetitia, il faut amener les entreprises à comprendre l’importance de l’évolution continue en passant par la sensibilisation, la formation et le coaching notamment. Elle préconise la sensibilisation aux enjeux de propriétés intellectuelles par exemple, mais par-dessus tout l’ambition des entreprises à s’organiser pour réussir. Sa règle d’or est la suivante :

“ Pour réussir, il faut planifier la réussite, préparer cette réussite et ce n’est qu’après cela que vous pouvez vous attendre à réussir.”


A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur