Côte d’Ivoire: Bilan d’un projet de coopération pour le développement des entreprises sur trois ans (AFD-CPCCAF)

Mise à jour le 15 janvier 2018

Côte d’Ivoire: Bilan d’un projet de coopération pour le développement des entreprises sur trois ans (AFD-CPCCAF) 

Les effets positifs du Compagnonnage sur la vie et les activités de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire devraient être ressentis sur le long terme en raison du caractère structurant de la démarche adoptée. En effet, l’atteinte des objectifs du Compagnonnage passait par de grandes étapes difficilement perceptibles au démarrage, mais indispensables au succès du projet et à la pérennité de ses résultats. Même si le terme a été rarement utilisé, le Compagnonnage se rapproche bien d’une démarche d’élaboration et de mise en œuvre d’un plan stratégique.

En décidant de participer au Compagnonnage, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, conformément aux objectifs du Compagnonnage, a pris la décision de développer ses services d’appui et de formation au bénéfice des PME/TPE. Cette décision qui constituait un choix stratégique a naturellement provoqué l’ouverture de réflexions sur les questions liées à la vision, à la mission et aux valeurs de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire. Ces réflexions qui se poursuivent, convergent aujourd’hui vers un recentrage des activités autour du service aux entreprises et marquent un tournant important dans la vie de l’Institution. Donner de la clarté à l’identité et aux missions de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire était impératif.

Au plan des objectifs, le Compagnonnage a nécessité une réorientation des services d’appui/formation et une réallocation des moyens affectés à ces services. La pérennisation de ces services a entraîné la naissance d’une culture marchande, en lieu et place de la confusion entre services publics et services gratuits. Efficacité et efficience sont aujourd’hui des critères de mesure des actions et s’accompagnent d’une évaluation de la satisfaction des bénéficiaires des services. Les résultats de ce changement de paradigme se reflètent positivement dans les états financiers à fin mai 2017.

Sur le plan de l’organisation, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, par le Compagnonnage, s’est inscrite dans une approche transversale de la réalisation de ses métiers, qui utilisent aujourd’hui de manière appropriée et efficace les ressources humaines disponibles. A cet effet, une réaffectation du personnel a été effectuée et appuyée par un renforcement des capacités en fonction des objectifs. Le développement d’un pôle de commercialisation des offres d’appui est en cours de discussion.

Enfin, sur le plan des rapports avec les partenaires au développement, le Compagnonnage a permis de donner une meilleure lisibilité aux actions de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire. Il lui ouvre la voie vers une coopération dynamique avec ses partenaires pour un développement des PME/TPE. Pour preuve, des programmes d’appui conjoints aux PME sont en cours avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et la Banque Africaine de Développement (BAD). Plusieurs conventions ont été signées ou sont en cours de finalisation avec des établissements financiers pour l’accompagnement des PME bénéficiant de l’appui de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire.

A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur