ARCHIPELAGO – Mauritanie : Lancement d’un programme de formations dans le domaine portuaire

Mise à jour le 25 mars 2021

ARCHIPELAGO – Mauritanie : Lancement d’un programme de formations dans le domaine portuaire


La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM) et la Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Aix Marseille Provence (CCIAMP) ont lancé mardi 23 mars 2021 un Programme de Formation, Accompagnement et Insertion dans le domaine portuaire (FAIDOP), en collaboration avec le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM). Ce programme est financé par  le Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union européenne pour l’Afrique.


Le programme FAIDOP, financé à hauteur de 499 mille euros par l’Union Européenne (UE) a pour objectif d’offrir une formation de deux ans à 295 jeunes, 150 femmes et 90 chefs d’entreprises dans des métiers portuaires, a indiqué le président de la Chambre de commerce de Mauritanie Ahmed Baba Ould Ely dans un communiqué parvenu à Alakhbar.

 Le programme FAIDOP s’inscrit dans le cadre de l’initiative africaine et européenne pour la formation professionnelle intitulé Projet ARCHIPELAGO.

 Le projet ARCHIPELAGO, lancé en décembre 2018, est financé par l’Union européenne à hauteur 15 millions d’euros pendant 48 mois dans le cadre du Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union européenne pour l’Afrique.

 Le projet ARCHIPELAGO couvre les pays du Sahel et de la région du lac Tchad qui sont le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Tchad.

A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur