ARCHIPELAGO : Lancement du projet projet ProJACam à Yaoundé (Cameroun)

Mise à jour le 25 mars 2021

ARCHIPELAGO  


Lancement du projet projet ProJACam à Yaoundé (Cameroun)

Le projet Professionnalisation des Jeunes Agriculteurs au Cameroun (ProJACam) a été lancé le 25 février dernier. L’initiative est portée par un consortium de quatre organisations à savoir : Afdi, Conaprocam, IAO et la Chambre d’Agriculture de Côte d’Or en France.

Intitulé «Formation duale pour une meilleure insertion des jeunes hommes et femmes dans les filières agricoles, les organisations des producteurs et les territoires ruraux », le projet porté par Agriculteurs Français Développement International (Afdi), Confédération Nationale de Producteurs de Cacao et café du Cameroun, (Conaprocam), Institut Agricole d’Obala (l’IAO) et la Chambre d’Agriculture de côte d’Or en France, vise à améliorer l’employabilité et l’insertion professionnelle des jeunes en Afrique et notamment au Cameroun. Pour favoriser cette insertion des jeunes et les accompagner facilement dès leur installation, trois filières ont été sélectionnées : la cacaoculture, maïs et l’aviculture. Selon les responsables Conaprocam, le choix des filières cacao, maïs et volaille permettra de redynamiser le secteur agricole camerounais qui fait face à un besoin important en formation professionnelle.

Insertion des jeunes

De manière spécifique, ProJACam compte formations techniques professionnelles en s’appuyant sur l’expérience et la demande des acteurs des filières cibles.

Développer l’offre d’accompagnement des jeunes ruraux afin d’améliorer leur insertion professionnelle durable et pérenne dans les secteurs présentant un potentiel de croissance économique.

Rendre l’environnement dans les filières agricoles plus favorable à l’entreprenariat des jeunes en renforçant la place des organisations professionnelles agricoles au sein des chaines de valeur.

Financé par l’Union Européenne à travers le programme ARCHIPELAGO, le projet qui va durer 24 mois concerne les jeunes hommes et femmes des Régions du Centre, Sud et Littoral, avec un focus spécial pour intégrer les migrants de retour (30%).

A son terme, le projet devrait avoir : un minimum de 360 jeunes formés au travers d’une approche de formation professionnelle duale à l’IAO et auprès des maîtres de stage qui leur transmettront des connaissances issues de leur expérience en tant que producteurs.

Le cursus de formation désormais adapté aux besoins des acteurs des filières cacao, maïs et volailles.

Les jeunes devraient être accompagnés après la formation par les organisations paysannes via un réseau de conseillers paysans, qui seront eux aussi formés à l’encadrement des jeunes à l’IAO, afin de favoriser leur intégration dans les coopératives.

La Conaprocam et l’Unacam, Union National des Aviculteurs du Cameroun également partenaire de ce projet, auront contribué à améliorer l’environnement au sein des filières cacao, maïs et aviculture.

 Magloire Biwolé Ondoua

Le programme ARCHIPELAGO est  financé par l’Union européenne dans le cadre du Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union européenne pour l’Afrique 

A lire aussi

21 février 2024 Actualité du réseau

Madiou Simpara, Président de la CCI du Mali rencontre le Ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo

20 février 2024 Actualité Monde

L’Afrique domine le classement des vingt pays à la croissance économique la plus forte au monde en 2024

Coopération économique : le Président de la CCI-BF reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’extérieur