Auto. script execution

La montée en puissance des PME/TPE en Afrique :

pierre angulaire de la transformation économique


Les PME/TPE sont le chaînon manquant de la croissance en Afrique et la communauté internationale s'organise pour pallier ce manque de moyens.


Le dynamisme économique de l’Afrique manque de réalisme et le manque à gagner en terme d’investissements est énorme (80 à 90 % des 44 millions d'entreprises du secteur formel n'ont pas accès au crédit bancaire). Nombreux sont les entrepreneurs africains à ne pas pouvoir transformer leurs activités par manque de moyens. Peu de structures financières acceptent aujourd’hui de financer la croissance des PME en Afrique, les banques sont trop frileuses et les Etats préfèrent se concentrer sur les projets de grande ampleur. Seules certains comme le fonds français « Investisseurs & Partenaires » prennent le « risque » d’investir dans les entreprises de taille moyenne.

Pourtant les PME/TPE sont un relai de croissance vital pour le développement de l’Afrique, les grands projets ne suffisent plus et leur impact systémique s’essouffle sur la durée. A l’inverse, les entreprises de taille moyenne permettent la diversification de l’économie, son ancrage local et donc la sédentarisation des populations, enjeu majeur que ne sauraient ignorer les économies industrialisées.

C’est sur ce constat qu’Emmanuel Macron a annoncé à Ouagadougou en décembre 2017 l’engagement de la France auprès des jeunes entrepreneurs africains. Les investisseurs institutionnels et grands bailleurs devraient s’engager à prendre les risques que les investisseurs privés ne peuvent supporter.

Une telle opération doit nécessairement être mise en œuvre par des « acteurs de terrain » dont l’expertise locale est indispensable; et être accompagnée d’une structure juridique et financière fiable et adaptée. Par conséquent les programmes de compagnonnage et d’accompagnements de structure ont un rôle clé à jouer dans cette initiative.

Cet enjeu fondamental pour le développement de l’Afrique sera un des thèmes principaux du prochain Forum « Entreprendre en francophonie » organisé conjointement par la CPCCAF et l’OIF, les 2 et 3 mai prochains à Tunis.

A lire également : Financements des PME africaines : "le trou dans la raquette" des systèmes financiers par Yves Delafon, administrateur Banque pour le Commerce et l’Industrie SA, Président Africalink



0
3 / 10

Aucun commentaire
chooser_blocks
Chargement...
Do4Change by Gabriel RABHI (c) 2015-2017