Notre mission

Présentation et objectifs de la CPCCAF


La CPCCAF poursuit des buts économiques et de coopération consulaire. Elle œuvre à la promotion et à la structuration du secteur privé africain, ainsi qu’au développement des relations commerciales entre l’Afrique et le reste du monde francophone.


Une logique de coopération


La vocation première de la CPCCAF est de susciter et d’organiser, entre les organisations consulaires représentatives du secteur privé des pays membres, une coopération bilatérale ou multilatérale permettant le transfert de savoir-faire dans tous les domaines liés au développement du monde entrepreneurial :


  • la formation professionnelle et technique

  • l’appui aux entreprises : conseils, création, reprise et transmission

  • la promotion des échanges en général

  • l’information économique

  • la représentation vis-à-vis des instances politiques et bailleurs de fonds

  • la création et la gestion des équipements publics et para­publics nécessaires à l’activité économique, comme les ports ou parcs d’exposition

L’action de la CPCCAF doit permettre de :


  • Renforcer les capacités des chambres de commerce, d’agriculture et d’artisanat africaines de façon à permettre l'établissement de partenariats économiques et commerciaux entre les entreprises de leurs ressorts territoriaux.

  • Favoriser les occasions d’échanges et de rencontres entre les chambres consulaires membres afin qu’elles jouent au mieux leur rôle d’intermédiaire et d’accompagnateur des entreprises locales‚ et contribuer ainsi au développement économique territorial.

  • Représenter les intérêts du secteur privé africain auprès des institutions nationales, régionales et internationales.

Par ailleurs, l’action de la CPCCAF, en contribuant au développement du secteur privé africain, s’inscrit parfaitement dans les axes des « Objectifs du Millénaire pour le développement » fixés à Cotonou en 2000.


Une vie institutionnelle forte


La CPPCAF a constitué un solide réseau qui réunit chaque année l’ensemble de ses membres à l’occasion de deux réunions :


  • l’Assemblée générale, qui se tient en octobre sur le continent africain ;

  • les Ateliers de la coopération consulaire, qui se réunissent en juin sur le continent européen.

Ces rencontres, consacrées au travail en commun et à l’information réciproque des membres, constituent des rassemblements réguliers et uniques par le nombre et la qualité des participants : près de 180 présidents et cadres des chambres consulaires africaines et francophones où se nouent des partenariats inter consulaires (Nord-Sud et Sud-Sud), se discutent et se votent les principaux actes et prises de position de la CPCCAF. Ce sont également des occasions d’échanges avec les bailleurs de fonds et les autres acteurs internationaux du développement.


Des projets concrets


La CPCCAF a, depuis sa création, permis directement la réalisation de plus de 200 missions et projets au sein des chambres consulaires pour un montant total de 7,5 M€, dont 3 M€ de subventions.


Quelques exemples de projets :


  • la création de Centres de formalités des entreprises, dont l’objectif consiste à permettre en un lieu unique la réalisation de toutes les formalités liées à la création d’entreprise 

  • la création de base de données d’entreprises 

  • l’appui en matière de formation professionnelle pour permettre aux chambres consulaires africaines (CCA) de jouer leur rôle d’interface entre la demande et l’offre de formation 

  • la création de Centres de médiation et d’arbitrage pour résoudre les litiges commerciaux 

  • la création de Centres de ressources professionnelles permettant de structurer les filières artisanales 

  • l’appui aux élections, à la formation des élus ou des cadres pour permettre aux chambres consulaires africaines d’assumer pleinement leurs missions et de jouer leur rôle 

  • la création de Centres d’information économique et de documentation, qui concentrent en un lieu toute l’information nécessaire à l’entrepreneur
Précédent | Accueil | Histoire | Valeurs | Chambres consulaires